L’Institut national de recherche et de sécurité précise qu’une barbe (même naissante) réduit l’étanchéité du masque au visage et diminue son efficacité globale.

En tant qu’employeur, la difficulté consiste à appréhender la situation dans laquelle un salarié devant porter un masque porterait une barbe.

Télécharger le document PDF